Da l’incubo Svezia … Alle stelle di Wembley…Raff Vizzini

Scritto da il 7 Luglio 2021

13 novembre 2017 22h35… L’Italie rate sa qualification et ne participera pas pour la première fois de l’histoire à la Coupe du Monde de Foot, elle qui l’a remportée à 4 reprises, manquera le RDV russe durant l’été 2018…

Cette catastrophe était annoncée mais comme chaque supporter passionné, personne ne veut et peut envisager un tel fiasco…

Déjà 2 ans plutôt, c’est avec une équipe pauvre de talents qu’Antonio Conte parvient à faire des miracles à EURO 2016.

Avec une équipe composée de joueurs qui, dans les plus belles années de la NAZIONALE, n’auraient même pas été convoqués pour un match amical contre Andorre. Et pourtant Sign. Conte fait passer son message : le groupe est plus fort que l’individu et c’est ainsi que la NAZIONALE s’offre la Belgique, l’Espagne et doit arrêter son rêve contre les champions du monde allemands seulement à la séance des Tirs au but…

Néanmoins, avec un certain recul, nous pouvions observer que l’Italie s’enfonçait de plus en plus dans un fossé sans grands talents et à la recherche de ses nouveaux Totti et Maldini…

La nomination de Ventura comme sélectionneur en est l’illustration… un coach moyen pour une équipe moyenne.
Ce dernier ne parvient pas à fédérer comme le charismatique Conte pouvait faire.

Ventura n’a pas un CV exaltant et est connu pour faire évoluer certains jeunes mais il ne possède pas la mentalité de la victoire.

Tout doucement mais surement l’Italie s’enfonce dans un gouffre et le 3-0 en Espagne en Septembre 2017 est le réel point de déclinaison…

Après être sorti au 1er tour à la CDM 2010 et 2014, comme une certaine suite logique, l’Italie manquera la CDM 2018.

D’un encre noir à l’allure funeste, la GAZZETTA ouvre sa première page du 14/11/2017 avec le mot FINE !

Nous entrons alors dans une ère apocalyptique! Qui va reprendre la Nazionale ? et avec quels joueurs? Buffon, De Rossi terminent l’aventure AZZURRA sur cet échec…

Quelques mois plus tard après avoir entendu différents noms tels que Guidolin, Ancelotti, Ranieri… c’est le nom de MANCINI qui est retenu.

D’emblée, il veut retrouver un beau jeu et faire en sorte que les Tifosis reviennent au stade.

Les débuts sont quelques peu mitigés et la Nazionale ratera le coche du 1er final four de la Nations League.

Les qualif de l’Euro se passent bien et MANCINI n’hésite pas à convoquer des joueurs qui ne jouent pas en club ou qui proviennent de Serie B… C’est le cas du jeune ZANIOLO, inconnu de tous mais déjà AZZURRO.

Au milieu , on y voit déjà BARELLA , alors quasi inconnu…

un 4-3-3 de qualité avec de la technique… L’iTALIA fait 30/30 aux qualifs …

Toujours pas de nouveau Del Piero, Totti ou Vieri mais MANCINI a un beau groupe et se vante d’avoir 2 play hors normes tels que VERRATI et JORGINHO… Devant il alternera IMMOBILE et BELOTTI… Il aura ses fidèles: INSIGNE, CHIESA, BERNA… Derrière , il fera confiance au duo CHIELLO-BONUCCI ….Et au but, il peut compter sur le jeune et déjà fuoriclasse GIGIO !

L’italie se qualifiera également pour le final Four de la Nations league en octobre 2021…

L’Italie n’est pas arrivée à l’Euro avec l’étiquette de Favori mais bien d’un outsider qui peut surprendre et c’est ce qui se passe depuis le 11/06 et ce match contre la Turquie… L’italie n’a toujours pas de”fuoriclasse” comme dans les années 90 et 2000 mais elle a un groupe soudée avec énormément de talents…

Cet Euro tend à démontrer , pour ceux qu’il fallait peut-être encore convaincre, que le groupe est plus fort que l’individu…

Ce 6 juillet, l’Italie s’est qualifiée pour la finale de l’EURO… 44 mois après la non qualification contre la Suède… Personne n’aurait cru à un réveil si rapide de la Squadra, qui avait pour objectif d’être compétitif à Qatar 2022 ( ça promet!).

Quoi qu’il arrive dimanche , cet EURO est pleinement réussi ! La Nazionale a su se faire aimer du public. Après une année 2020 compliquée durant laquelle l’inno di Mamelli n’a jamais quitté les balcons de la péninsule , les Tifosis ont pu retourner dans le rue pour crier leur amour pour la Nazionale… Scènes de liesse et de ferveur comme en 82 et en 2006…

Et puis, lors de la cérémonie d’ouverture, il grande Andrea Bocelli nous a tous ému avec son interprétation magistrale de “Nessun dorme” en indiquant à l’ensemble du Monde entier ” VINCERRROOOOO” …. Forse sarà destino…

Con orgoglio , cuore e carattere , l’Italia è tornata perchè l’Italia non muore mai!!!!!

Grazie AZZURRI

Raff’ Vizzini


Traccia corrente

Titolo

Artista

Background